Courses et conditions générales

Expo & courses

Réglement

Index


I COURSES OFFICIELLES


II COURSES CAMPAGNARDES

 Seule la version française PDF à télécharger datée de mai 2018 nous engage.

Fautes et Disqualifications

Art. 16

Un juge officiel sera placé au paddock. Tout attelage ou monture jugé dangereux pour les autres concurrents et le public ne sera pas autorisé à prendre part à la course et ne touchera donc pas son prix. De plus, un cavalier ou un attelage qui ne peut pas entrer sur le champ de courses avec les autres ne prendra pas le départ.

Art. 17

Les courses campagnardes dont le départ est donné sous conduite ne peuvent en principe pas connaître de faux départ. Par conséquent les concurrents qui ne respectent pas scrupuleusement les ordres du starter seront disqualifiés, ne toucheront donc pas leur prix et pourront être mis à pied pour les prochaines années par le jury des courses.
Pour les courses attelées au trot à 1 et à 2 chevaux, tout concurrent qui, en partant au galop, prendra un avantage sur les autres sera immédiatement disqualifié et ne touchera pas son prix.

Art. 18

Tous les concurrents doivent respecter les règles de conduite et de courtoisie (fair-play) envers les autres concurrents et le public. Ceux qui contreviennent à ces règles seront sanctionnés de la manière suivante :

  • Avertissement en cas de faute mineure (est notamment considérée comme faute mineure le non-respect des règles de courtoisie {fair play} envers les autres concurrents et le public).
  • Retrait de la moitié du prix en cas de faute majeure (est notamment considérée comme faute majeure l’utilisation abusive du fouet respectivement des rênes et/ou des guides, le fait de commettre une faute de conduite; celui qui gênera dans la ligne droite la progression d’un autre concurrent en le privant d’un meilleur classement se verra en outre rétrogradé derrière celui qu’il a gêné.)
  • Disqualification et retrait de l’entier du prix en cas de faute grave (est notamment considérée comme faute grave le fait de provoquer la chute d’un concurrent pendant le parcours, le non-respect des instructions des officiels, notamment du starter).

Art. 19

Les organisateurs se réservent le droit de procéder à des contrôles anti-dopage après l’arrivée de chaque course, selon les règles de la Fédération Suisse des Courses de Chevaux (FSC).